Annuaire

L’industrie du tatouage: un secteur en plein essor

Le tatouage était souvent marginalisé. Mais plus le temps passe, plus cette pratique gagne de plus en plus d’adeptes. Depuis quelques années, le tatouage s’est démocratisé. Se faire tatouer est alors devenu une tendance. Seulement en France, environ sept millions de personnes affirment avoir un tatouage. Quelques années plus tard, le nombre d’individu tatoués a augmenté de deux millions. L’offre ne pouvait plus satisfaire les demandes. En effet, plusieurs salons de tatouages ont dû ouvrir leurs portes pour répondre aux besoins des consommateurs.

Le boom du commerce du tatouage

Avant, le tatouage était exclusif aux Bad boys, aux rebelles. Actuellement, les choses ont changé. L’image générée par le tatouage a évolué. Cependant, le phénomène est devenu mondial. Nombreux sont les personnes voulant se faire tatouer. Et les techniques et les matériels de tatouage ont aussi connu un essor considérable. En même temps, le marché du tatouage s’est développé.

Dans le secteur du tatouage, Institut français d'opinion publique (IFOP) a mené des études qui affirment que 14% des Français tatoués sont âgés de plus de 18 ans. Six ans plus tard, le chiffre a encore augmenté de deux millions. Cela justifie le succès du commerce du tatouage.

Le succès se joue sur la réalisation des motifs

Le tatouage est un style de décoration du corps. Si le dessin est bien réalisé, le rendu est meilleur. Or pour avoir un résultat final réaliste, il nécessaire d’avoir recourt à des professionnels et des matériels de pointe. L’explosion du secteur du tatouage a permis aux salons de tatouages de développer leurs matériels et leurs savoir-faire. Environ 40% des tatoués préfèrent des zones visibles: visage, bras, cou, etc. Ces dessins sont réalisés avec précision afin de donner une importance à son apparence. Mais n’importe quel motif ne peut orner de telle partie. Seuls les tatouages de modèle maori ou japonais connaissent ce succès. Car l’image véhiculée par un tatouage requin diffère d’un motif en tortue, en raie manta ou en dragon japonais.

Le langage ne constitue pas une barrière pour le commerce du tatouage. Les amateurs ne se limitent pas d’une frontière à une autre. Les vrais adeptes parcourront le monde pour avoir les meilleurs tatous. Ces échanges ne font qu’augmenter la réussite et la croissance du marché mondial du tatouage.

Commentez !

Commerces

  1. 24 Mai 2019Préparer l'anniversaire pour un petit prince368
  2. 10 Juil. 2018Et si vous visitez pour des nouvelles promotions ?1593